Visionnez la démo

Pourquoi le modèle actuel des LSP est obsolète (et comment y remédier)

Henrik Lottrup

Auteur : Henrik Lottrup
LanguageWire Co-founder and former CEO
LinkedIn

L'industrie de la langue se doit de s'adapter rapidement aux besoins des entreprises modernes. Henrik Lottrup, CEO et fondateur de LanguageWire, explique pourquoi ce changement est nécessaire et comment remettre les prestataires de services linguistiques au goût du jour.

Les langues sont au cœur de toute entreprise. Pour vendre un produit ou un service, il faut être capable de le décrire. Pour capter l'attention des clients, il faut leur raconter une histoire. Et pour amener les gens à s'impliquer, il faut parler leur langue.

Mais alors, l'industrie de la langue est-elle taillée pour remplir sa mission en 2020 et par la suite, elle qui pèse 45 milliards d'euros ? Les prestataires de services linguistiques (LSP) et les agences de traduction actuels peuvent-ils répondre aux attentes croissantes en matière de qualité, quantité, rapidité d'exécution et coût ?

La réponse est tout simplement non.

L'industrie de la langue n'échappe pas à la transformation numérique, aux changements de comportement des utilisateurs et à l'évolution des attentes. Nous devons en faire plus, à des tarifs bien inférieurs, plus rapidement et à l'aide de nouveaux moyens numériques.


Des modèles qui évoluent

Avant d'examiner les changements survenant dans le monde des LSP, j'aimerais aborder l'évolution d'un autre secteur, à savoir le développement web.

La création de sites web était autrefois l'apanage des prestataires de services informatiques. Les marques faisaient appel à une agence web pour concevoir leur site, puis travaillaient avec elle en continu pour apporter chaque modification à ce dernier.

Seulement, vers la fin des années 1990, les développeurs ont commencé à automatiser les tâches répétitives consistant à développer les sites web et à intégrer les systèmes. Ce processus automatisé pour la création de sites web a pris le nom de CMS, pour Content Management System (système de gestion de contenu).

Aujourd'hui, les CMS ne ressemblent en rien à leurs prédécesseurs d'il y a 20 ans. Ils consistent en un moyen connecté de gérer et d'analyser les expériences. Les CMS modernes, que l'on appelle souvent « plateformes d'expérience », donnent désormais aux marques la possibilité de personnaliser les expériences des utilisateurs en temps réel et sur plusieurs canaux.

Peut-être vous demandez-vous maintenant en quoi l'évolution des CMS offre une bonne analogie pour appréhender les LSP et les agences de traduction ?

Cette question est digne d'intérêt, car, dans notre industrie, nous devons passer du rôle de prestataires de services à celui de facilitateurs et conseillers en technologie, comme l'ont fait les développeurs de CMS.

« Agir tel un centre d'appel et de messagerie, en mettant en liaison manuellement les entreprises et les traducteurs selon une approche dépassée, n'est pas un modèle viable. »

Agir tel un centre d'appel et de messagerie, en mettant en liaison manuellement les entreprises et les traducteurs selon une approche dépassée, n'est pas un modèle viable. C'est pourquoi je reçois plusieurs offres chaque semaine de la part de petites agences de traduction qui cherchent à céder certaines de leurs activités. Ces agences ne parviennent plus à répondre aux attentes de leurs clients et n'ont pas les moyens d'acheter ou de développer un moyen pour résoudre le problème de la demande non satisfaite.

Il est donc nécessaire de transformer en profondeur l'industrie de la langue tout en la consolidant. Voici une analyse plus détaillée des principaux facteurs qui, selon moi, détermineront le changement de l'industrie de la langue.

Plus de contenus

Le développement d'internet et la possibilité d'accéder de partout à l'information ont entraîné un revirement profond de la demande en services linguistiques.

D'un jour à l'autre, les marques se sont vues contraintes de parler 20 langues couramment.

Il ne s'agit pas seulement des informations sur les produits et des contenus marketing qui doivent être traduits en plusieurs langues. Les guides de formation, la documentation à l'appui des clients, les manuels techniques, la documentation réglementaire et bien d'autres contenus doivent être produits pour être compris de tous.

Alors, comment pouvons-nous concilier le nombre limité de traducteurs et d'experts en langues disponibles dans le monde avec la demande quasi illimitée en contenu multilingue ?

Les outils de TAO, les mémoires de traduction, les bases de données terminologiques (ou bases terminologiques) et les plateformes basées sur le cloud nous ont aidés à améliorer l'efficacité des flux de contenus. Toutefois, nous devons continuer d'innover dans les domaines de la traduction automatique neuronale, des processus automatisés et des solutions d'intégration entre les plateformes de contenu international et les référentiels de contenu.

« Ces moteurs de NMT personnalisés aident les traducteurs à simplifier le processus de traduction. »

La traduction automatique neuronale (NMT) nous ouvre des perspectives très intéressantes. Nous avons engagé une équipe de data scientists et d'ingénieurs à Copenhague pour développer notre propre solution de NMT et l'entraîner à traiter le contenu des clients. Ces moteurs de NMT personnalisés aident les traducteurs à simplifier le processus de traduction, ce qui leur permet de traduire davantage de mots par jour.

La simplicité et la transparence comme mots d'ordre

Une conception réussie passe par la réduction de la complexité et une transparence accrue dans l'expérience des utilisateurs. Or, l'industrie de la langue peine à répondre à ces exigences.

L'envoi par e-mail de documents Word à un chef de projet, qui lui-même contacte des traducteurs et transmet commentaires et feed-back aux multiples parties concernées, est une méthode de travail particulièrement fastidieuse.

« Les gens aspirent à une expérience harmonieuse entre pairs. »

Les gens aspirent à une expérience harmonieuse entre pairs. Ils exigent des réponses immédiates aux questions relatives à leurs projets, notamment en ce qui concerne l'état d'avancement, le coût, la qualité et les résultats. Personne ne veut être empêtré dans des procédures manuelles et des manœuvres complexes pour obtenir ce dont il a besoin.

Si un créateur de contenu a une question pour son réviseur de l'anglais au suédois, alors il devrait pouvoir le contacter directement. Et cela devrait être aussi simple qu'écrire un message sur WhatsApp. 

Si vous souhaitez savoir combien vous avez consacré d'argent aux langues durant le mois, vous devriez pouvoir le voir sur simple clic d'un bouton. De plus, vous devriez être en mesure d'obtenir rapidement une analyse détaillant la répartition de vos dépenses afin de vous aider à prévoir vos dépenses futures.

Avez-vous un projet plus complexe, avec un délai très court et impliquant plusieurs processus ? Imaginons que vous traduisez un livre blanc dans huit langues et que la date de livraison approche. Il vous faut savoir exactement à quelle étape chacune de ces traductions se trouve. La traduction est-elle bloquée à l'étape de validation sur le bureau d'un collègue ? Y a-t-il un engorgement dans le service de DTP ? La traduction en suédois met-elle plus de temps que les traductions dans les autres langues ? Chacune de ces informations doit être facilement accessible.

Des délais de livraison plus courts, une qualité accrue et des coûts réduits

En fin de compte, les personnes qui achètent des services linguistiques aspirent à un meilleur contenu, dans des délais raccourcis et à moindre coût.

Là réside toute la difficulté pour les entreprises. Elles savent que pour offrir des services linguistiques de qualité, il leur faut faire appel à des traducteurs, réviseurs, rédacteurs et spécialistes de la DTP et de l'enregistrement de voix off qualifiés. Elles réalisent également que plus leur collaboration avec une personne se prolongera, plus cette personne s'améliorera, ce qui mènera à une hausse de ses tarifs. Alors, devraient-elles faire appel à des personnes moins expérimentées susceptibles de proposer des tarifs plus bas, mais aussi des délais de livraison plus longs et une qualité inférieure ?

Seule la technologie peut permettre aux LSP de répondre aux demandes autrement irréconciliables en matière de rapidité d'exécution, de qualité et de coût.

Nous devons éliminer les tâches manuelles, donner davantage de contrôle aux clients, bâtir des plateformes connectées et repenser les modèles de tarification pour optimiser la manière dont nous créons de la valeur ajoutée au profit des marques. Cette transformation à laquelle nous sommes appelés rappelle fortement l'exemple des CMS évoqué au début de cet article.

Heureusement, nous sommes sur la bonne voie pour atteindre ces objectifs.

Comme indiqué plus haut, la NMT nous aide à traduire davantage de contenu qu'auparavant. La post-édition de traductions produites par des systèmes de NMT personnalisés permet également de réduire les coûts liés à la traduction des contenus, tout en maintenant le même niveau de qualité. La NMT représente une innovation grandiose pour notre secteur et sera bientôt intégrée à tous les flux de travail linguistiques. La personnalisation des systèmes, où l'algorithme d'apprentissage automatique utilise des traductions existantes pour comprendre comment une marque donnée s'exprime, a contribué à améliorer nettement la qualité de la traduction automatique.

Livre blanc gratuit : Optimisez vos flux de travail de contenu avec la traduction automatique.

Vous avez du mal à créer davantage de contenu, dans un plus grand nombre de langues, en moins de temps et à moindre coût ? Dans ce guide pratique, vous découvrirez comment simplifier vos flux de travail de contenu à l'aide de la traduction automatique neuronale.

L'intégration des systèmes, qui permet notamment à l'utilisateur de demander la traduction et la localisation de ses contenus à partir de sa plateforme numérique, constitue une autre amélioration majeure. L'intégration de la traduction aux CMS, aux DAM et aux PIM permet de réduire considérablement la complexité et le temps nécessaire à la création de contenus multilingues. Si vous envoyez toujours par e-mail des informations produits au format Excel afin de les faire traduire, alors vous devez absolument explorer les options qui s'offrent à vous pour intégrer votre PIM, car le retour sur investissement est considérable.

Nous devons également améliorer la façon dont nous remettons aux entreprises les outils automatisés que nous avons développés pour elles. Les marques de notoriété mondiale souhaitent assurer la gestion des flux de travail linguistiques en interne, et c'est bien en utilisant des plateformes de contenu international comme LanguageWire qu'elles y parviendront.

« Personne ne veut travailler avec des prestataires qui se contentent de proposer une tarification au mot. Notre industrie doit vous aider à maximiser le retour sur investissement des langues. »

Personne ne veut travailler avec des prestataires qui se contentent de proposer une tarification au mot. Notre industrie doit vous aider à maximiser le retour sur investissement des langues. Comment devriez-vous répartir votre modeste budget ? Comment élaborer une stratégie ingénieuse en matière de contenu pour répondre aux besoins de vos clients ?

Vous devriez être en mesure de créer facilement une nouvelle version linguistique d'un contenu vous-même, en déterminant les vecteurs de création de valeur, en offrant un formidable contenu à votre public cible et en combinant analyses et optimisation.

Nous avons délaissé notre rôle de prestataire de services linguistiques ou d'agence de traduction pour devenir en quelque sorte une société SaaS qui vous conseille sur les façons d'optimiser vos flux de travail linguistiques.

(R)évolution

Voilà qui nous amène au point essentiel de cet article. Nous devons poursuivre notre évolution et modifier en profondeur nos méthodes pour créer davantage de valeur ajoutée au profit de nos clients.

Lorsque nous avons créé LanguageWire en 2000, notre objectif était d'aider les entreprises à maîtriser la complexité liée à la production de contenu en plusieurs langues. Il est incroyable de voir où cet objectif simple nous a menés, et les changements que nous avons observés dans l'industrie de la langue pendant ce court laps de temps sont stupéfiants.

Toutefois, nous constatons encore dans notre secteur de nombreuses entreprises qui ont conservé leurs méthodes d'il y a 20 ans.

Mais le rythme du changement ne fera que s'accélérer, et notre industrie aura un tout autre visage dans 20 ans.

Comment pouvons-nous vous aider ?

La création de vos contenus commence ici : partagez-nous vos projets et laissez-nous trouver la meilleure solution adaptée à vos besoins.